“ Quand tout va bien on peut compter sur les autres, quand tout va mal on ne peut compter que sur sa famille. ” (et pourtant...)

Nous sommes samedi 25 mars 2017 - Il est 10h33 - Heure de Paris

Le Droit Malagasy

1000 textes




Madagasikara Réunion Mayotte
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion

Le "collectif des sans-dents" accueille à sa façon Emmanuel Macron
Le
Les militants En Marche venus accueillir Emmanuel Macron ce matin à l'aéroport Roland Garros ont pu être surpris par de drôles de visages masqués parmi la foule. Les manifestants du collectif des "sans-dents de La Réunion" ont voulu se faire entendre au passage express du candidat à la présidentielle.

Ces opposants veulent "protester et dénoncer l'enfumage Emmanuel Macron", indiquent-ils. Leur venue en trouble-fête n'a visiblement pas été appréciée par les militants du candidat à la présidentielle. "Les partisans de Gilbert Annette et Thierry Robert n'ont pas hésité à nous arracher violemment nos masques !", affirme le groupe, masqué, qui promet de continuer à se faire entendre lors du séjour d'Emmanuel Macron.


Ecrit le 25/03 10:11
[VIDEO] Guyane : "Ce que les médias ne montrent pas"
[VIDEO] Guyane :
Le climat reste extrêmement tendu en Guyane qui traverse l'une de ses plus graves crises sociales. Sur place, les habitants s'indignent du peu d'égard sur les événements sociaux perçus depuis Paris. En dehors des quelques brèves sur les grandes chaînes nationales, le mouvement social semble inaudible.

Pas étonnant dans cette situation que les images les plus choquantes soient tournées par les habitants eux-mêmes et partagées sur les réseaux sociaux, comme celle de cet automobiliste dépouillé de son véhicule.

Dans le même temps, le département d'Etat américain a déconseillé hier à ses ressortissants de se rendre en Guyane.Dans une note d'alerte diffusée ce vendredi, le ministère américain des Affaires étrangères a averti ses ressortissants qu'ils devaient "éviter de se rendre en Guyane française pour l'instant", en raison de "larges manifestations de part et d'autre" et "le long des routes qui mènent aux pays voisins du Suriname et du Brésil".Le département français d'Amérique du Sud est en effet traversé par une crise sociale très vive depuis bientôt une semaine.

Les manifestations à Kourou et à Cayenne ont eu pour conséquence la fermeture de routes, d'écoles, d'entreprises, de bâtiments municipaux. Autre impact important : le report, à trois reprises, du décollage de la fusée Ariane 5.

Alors que les portes-parole du mouvement de contestation sociale ont refusé de se rendre à Paris mardi prochain pour une première table ronde, le Premier ministre Bernard Cazeneuve a décidé hier d'envoyer en Guyane "une mission interministérielle de haut niveau" avec pour objectif de "nouer un dialogue constructif et apaisé", a écrit Matignon.

service public
Legifrance
france.fr
Gouvernement.fr
Elysee.fr
Diplomatie
Top